Marcheuses, Marcheurs,
Traileuses, Trailers,
L’année 2020 nous laissera à tous un souvenir amer. Nous pensons à ceux, pour qui elle restera très douloureuse, indélébile, et bien sûr à vous, dans l’incertitude de participer à une épreuve, dans l’incapacité de pouvoir vous préparer comme prévu,
Dans l’attente d’un signe et d’une réponse.
Votre attente de précisions sur les modalités de report des épreuves en 2021, voire d’annulation de 2020 est légitime.
Deux scénarios sont possibles :
Report des inscriptions de 2020 en 2021 ou remboursement partiel pour ceux qui ne peuvent reporter leur inscription en l’édition 2021.
Annulation de l’épreuve 2020 et remboursement partiel de tous les inscrits et réouverture des inscriptions en septembre 2020 pour l’édition 2021.
Dans les semaines à venir notre préoccupation première sera de faire le choix de l’option à mettre en œuvre et d’optimiser au mieux le pourcentage du remboursement dans les deux propositions. Nous y réfléchissons dans les conditions que vous connaissez merci de votre patience.
Regardons la lueur d’espoir qui arrive après le 11 mai , prenez soin de vous , de vos proches.
Sans coureurs, sans bénévoles, pas d’épreuve , tous ensemble nous ferons en sorte que l’édition 2021 soit remarquable.
Vous êtes notre priorité.

Trailers, Traileuses, Marcheurs, Marcheuses,

C’est avec beaucoup de sensibilité que le Conseil d’Administration s’adresse à vous.

Depuis quinze années Organisateurs et Bénévoles vous accueillent fin juin sur une de nos épreuves.

Notre engagement, à faire de cette rencontre un moment convivial, de partage, d’émotion et de plaisir au cours duquel nous mettons tout en œuvre pour que chacun réussisse son défi à son rythme qu’il soit finisher ou à la recherche du chrono restera une constante à l’Ultra Marin.

Réuni lundi 20 avril le Conseil d’Administration de l’Association Ultra Marin RAID Golfe du Morbihan, s’est retrouvé confronté à des décisions difficiles à prendre, tant nos épreuves sont attendues par plus de sept mille concurrents.

Le Covid 19 est venu détruire cet élan pour 2020.

Face à l’évolution sanitaire de la pandémie et en application des décisions gouvernementales les choix n’étaient pas simples.

Celui de reporter au quatrième trimestre a rapidement été écarté tellement le calendrier s’est rempli et il n’était pas envisageable de venir perturber les autres épreuves.

Restait une fenêtre fin Août qui n’a pas été retenue, et a déclenché la démission du Président lors du décompte des voix. Vous comprendrez que cette décision aussi brutale qu’inattendue place notre association dans une situation très difficile compte tenu des conditions actuelles.

Nous saluons Bernard pour le travail accompli durant ces seize années pour son engagement et sa ténacité à développer L’Ultra Marin.

Il nous appartient de préciser les motivations des membres qui ont souhaité reporter en 2021 :

  • d’une part les conditions sanitaires à cette date sont encore inconnues et nous ne sommes pas assurés d’obtenir les autorisations, pour devoir encore une fois reporter cette date,
  • Il n’était pas certain de pouvoir réunir le plus grand nombre d’entre vous
  • Enfin nous avons aussi choisi de ne pas exposer les bénévoles, population réputée fragile face au virus.

La situation financière de l’Association qui a du engager d’importantes dépenses pour 2020 et le maintien des salariés jusqu‘en 2021 ont également pesé sur notre décision.

La situation n’est pas simple, il va nous falloir dans les conditions actuelles de confinement reconstruire notre association, et prendre les décisions que vous attendez pour 2021, nous avons besoin de temps afin de pérenniser l’Ultra Marin et les emplois salariés.

Nous mesurons la déception des trailers et traileuses, marcheurs et marcheuses, qui parmi vous souhaitaient nous rejoindre cette année et soyez assurés que l’idée de ne pas vous recevoir nous attriste vraiment.

Nous mettrons avec force dans les prochains mois toutes les actions pour vous accueillir en 2021 dans un esprit d’enthousiasme et de partage.

Bien Sportivement.

Le Conseil d’Administration

Chers amis et amies,

c’est avec un grand regret que je vous annonce mon départ de l’Ultra Marin, un évènement que j’ai développé petit à petit et avec beaucoup de passion pendant seize ans.

Depuis environ cinq semaines, en raison de l’actualité liée à l’épidémie, je n’ai cessé de remuer ciel et terre pour essayer de satisfaire tout le monde : d’une part, pour tenter de sauver l’épreuve 2020 et d’autre part, pour aider les salariées, les stagiaires et les prestataires sous contrat professionnel et très impliqués dans l’association.

Il n’était pas facile de trouver une nouvelle date pour 2020. Je me heurtais sans cesse à des soucis d’ordre logistique et de disponibilité du matériel et des salles, des équipes de bénévoles, des secours, des prestataires etc.

Finalement, le seul créneau rendu possible était la fin Août, grâce à un arrangement avec l’association Run in Séné, organisatrice de sa première course à cette période, que je tiens à remercier au passage pour son aide et sa bonne volonté.

Mon idée était ainsi de proposer notamment aux inscrit(e)s 2020 qui le souhaitaient, de faire l’Ultra Marin en Août ou bien, de reporter les inscriptions en Juin 2021. A l’instar de la personne qui nous a laissé ce commentaire sur le site internet : « je croise les doigts pour un report en Août, ce serait une fête de fin d’été ! », je l’espérais également.

Mais, le conseil d’administration en ayant décidé autrement et, suite au vote négatif envers ce projet à l’issue de notre dernière réunion, j’ai décidé de me retirer et de prendre une retraite anticipée. Je tourne donc la page de l’Ultra Marin et, je laisse le soin à l’association d’en assurer la continuité.

J’ai eu beaucoup de plaisir à gérer et à développer « le Raid Golfe du Morbihan » devenu aujourd’hui « L’Ultra Marin ». C’était vraiment réjouissant de découvrir au fil des années votre enthousiasme grandissant pour l’évènement. Mon plus grand souhait a été ainsi réalisé : celui de permettre au plus grand nombre de participant(e)s de faire le tour du Golfe et de le découvrir, tout en vivant une belle aventure sportive.

Je vous remercie toutes et tous, les concurrent(e)s, les bénévoles, les différents partenaires et acteurs de l’évènement, pour tous ces moments intenses révélés et partagés à chaque édition.

Prenez bien soin de vous en ces temps incertains et continuez à faire du sport !

Sportivement,

Bernard Landrein 

Fondateur de l’Ultra Marin Raid Golfe du Morbihan

suite aux dernières directives gouvernementales interdisant les rassemblements jusqu’au 15 juillet, les courses de l’Ultra Marin ne pourront malheureusement pas se produire au mois de juin comme cela était initialement prévu.

Nous réfléchissons à un report de l’événement à une date ultérieure qui n’est pas encore déterminée.

Ce report s’avère toujours être très difficile à mettre en œuvre étant donné les circonstances mais, nous faisons notre possible pour trouver une solution pour cette édition et la continuité de l’Ultra Marin.

Nous vous informerons de notre décision dès que possible. Les différentes modalités liées à vos inscriptions 2020 actuelles vous seront bien entendu également précisées dès que le report sera définitivement décidé et qu’une date pourra être retenue.

Tout cela nécessite de nouvelles concertations au sein de l’association et auprès des différents acteurs de l’événement comme notamment les communes traversées, les équipes de bénévoles, les secours etc.

Nous vous remercions de votre compréhension et de votre patience.

Prenez bien soin de vous et de vos proches.

L’équipe de l’Ultra Marin

Stéphanie Gicquel, coureuse de l’extrême et gagnante du Grand Raid 177 km 2018

Tu es une coureuse de l’extrême, vois-tu des similitudes dans cette situation particulière ?

La situation de confinement que nous vivons actuellement est très différente de l’expérience d’isolement qu’on peut vivre lors d’une expédition engagée, en particulier dans les régions polaires où les conditions climatiques peuvent être extrêmes. Cela dit, dans les deux cas, ce changement d’environnement, ce changement d’habitudes implique un autre rapport au temps. Pour certains le temps passe trop vite, les journées qui s’allongent deviennent malgré tout trop courtes. Et pour d’autres le temps s’étire, sans fin. Quand je pars en expédition, je ressens aussi ce changement de rythme, en conservant toujours une discipline. Une manière de découper le temps pour avoir la sensation d’en garder un peu le contrôle.

Comment t’entraînes-tu actuellement ?

Je n’ai pas encore entamé ma préparation spécifique pour le Grand Raid du Morbihan. L’année dernière, j’avais commencé à augmenter la durée des sorties longues à partir du mois de mai. Lorsque les mesures de confinement ont été annoncées, je venais tout juste de terminer un cycle d’entraînement pour l’Ecotrail de Paris qui devait avoir lieu le 14 mars et qui a finalement été reporté au mois d’octobre, comme d’autres compétitions auxquelles j’avais prévu de participer. Depuis, j’ai fait quelques footings d’une heure à allure modérée ou en allure variée, au feeling, et du renforcement musculaire. J’ajoute parfois un circuit de cardio-training que j’organise avec le matériel dont je dispose. J’ai aussi en tête les prochains Championnats d’Europe d’ultra-fond avec l’équipe de France d’athlétisme qui sont programmés au mois de septembre. Je commence à réfléchir avec mon entraîneur à un plan d’entraînement pour améliorer la performance que j’ai réalisée lors des derniers Championnats du Monde (240,6 km), un plan que nous adapterons en fonction de l’évolution de la situation. A court terme, j’essaie surtout de me maintenir en forme et j’en profite pour avancer sur mes autres activités professionnelles. Sans oublier que la récupération est aussi une phase importante de l’entraînement, une manière de découper le temps, pour avoir la sensation d’en garder un peu le contrôle.

Que conseilles-tu, en terme de préparation mentale, dans le cas du maintien de l’UM 2020 ?

La situation actuelle nous rappelle la chance que nous avons de pouvoir pratiquer notre sport et de pouvoir prendre le départ de trails magnifiques, en particulier autour du Golfe du Morbihan, lorsque les conditions le permettent. L’émotion ressentie lors des prochains départs sera encore plus forte. Il peut être difficile de se préparer pour une compétition sans savoir si elle sera maintenue. Même lorsqu’une course n’est pas maintenue, un bon entraînement est toujours bénéfique, peut être encore plus bénéfique d’ailleurs lorsqu’il est effectué dans des conditions difficiles. Le corps a une certaine mémoire et le mental peut en tirer une force supplémentaire.

Propos recueillis par Bertrand Riguidel

Chers concurrents,

nous voilà toutes et tous dans notre 4ème semaine de confinement en France. La situation sanitaire actuelle semble malheureusement perdurer et, pour l’instant nous ne voyons pas le bout du tunnel. Le déconfinement pourra t’il commencer prochainement ou pas ? Qui ? Comment ? Quid des rassemblements tels que l’Ultra Marin ? Et comment cela se passera t’il à l’étranger ? Autant de questions auxquelles nous ne pouvons pas encore vraiment répondre.

Si la situation sanitaire le permettait et, si les courses pouvaient se réaliser dans un contexte de fin d’épidémie assuré en juin, nous maintiendrions les épreuves à cette période pour ceux et celles qui souhaitent participer, même avec un entraînement moins poussé.

Pour nous, les organisateurs bénévoles, l’idéal serait malgré tout de reporter l’Ultra Marin à l’année prochaine compte tenu des incertitudes actuelles et des difficultés pour suivre un entraînement sportif adapté aux épreuves. Mais, beaucoup d’entre vous attendent l’évènement et continuent de s’entraîner du mieux possible, selon les règles du confinement, avec l’espoir que cela ait lieu. Il y a aussi des salariées, des stagiaires et de jeunes prestataires pour lesquels l’organisation de l’Ultra Marin 2020 compte beaucoup.

Nous envisageons donc plutôt un report de l’évènement au mois d’octobre avec un report des inscriptions à la nouvelle date pour ceux qui pourront participer et un report des inscriptions à la prochaine édition de juin 2021, pour ceux qui ne pourront pas venir en octobre.

Le report de l’Ultra Marin s’avère cependant être extrêmement complexe en terme de logistique et nous n’avons donc pas encore pris de décision définitive. Nous serons en principe en mesure de vous préciser cela vers le 20 avril, après concertation de tous les interlocuteurs et acteurs de l’Ultra Marin. Nous tâcherons de prendre ensemble la meilleure décision possible pour vous et pour nous tous, compte tenu de la situation.

Quoi qu’il en soit, nous appliquerons bien entendu les directives gouvernementales qui seront éventuellement données quant au maintien ou à l’annulation de la course.

Prenez bien soin de vous et de ceux qui vous entourent.

Bernard Landrein 

Président fondateur, responsable de l’Ultra Marin

Double Championne du Monde de Trail en 2013 & 2015, gagnante du Grand Raid 177km en 2019 et, Ambassadrice de l’Ultra Marin Raid Golfe du Morbihan 2020, Nathalie Mauclair nous donne quelques pistes pour s’entraîner en situation de confinement.

  • Comment t’entraînes-tu, si tu en as la possibilité ?

Quand le confinement a débuté, j’étais en récupération de la Transgrancanaria, du coup je ne me suis pas précipitée sur la reprise de l’entraînement. Depuis une bonne semaine, je refais des séances avec du fractionné. J’ai la chance d’habiter à côté d’une forêt, alors c’est assez facile pour moi. Je sors une heure par jour avec mon autorisation. Je fais aussi du renforcement musculaire et des abdominaux 3 à 4 fois par semaine. Ce Week-End, je vais faire du vélo d’appartement pour remplacer le vélo en extérieur. Nous sommes tous dans la même situation : c’est à la fois difficile, mais je prends cette période comme une vraie chance de me reposer, de faire des choses différentes ou différemment, en me reposant les questions de “ce qui est nécessaire ?” et “ce qui est indispensable ?” Pour l’Ultra Marin Raid Golfe du Morbihan 2020, il sera difficile d’être prêt physiquement comme on a l’habitude de l’être, mais le travail de renforcement musculaire nous apporte de la résistance et comme nous ne sommes pas sur des hautes intensités cardiaques, quelques sorties longues vont nous permettre de nous rassurer quant aux capacités de notre corps… Ce sera sûrement une des premières grandes compétitions qui va être maintenue (si c’est possible) et ça sera vraiment super de participer à cette grande fête.

  • Que conseilles-tu, en terme de préparation mentale, dans le cas du maintien de l’Ultra Marin Raid Golfe du Morbihan 2020 ?

Pour l’instant c’est un peu tôt, car on ne sait pas très bien comment tout cela va s’organiser. Mais comme pour le physique, on peut faire un travail de maintien en travaillant la concentration par des petits exercices de méditation et de souffle avec de la cohérence cardiaque. Chacun peut travailler son objectif : “est-ce que je reste sur mon objectif de départ ou est-ce que je cours une distance plus courte ?” Quand l’objectif est validé, il faut travailler les objectifs intermédiaires. Est-ce que je fais une course de préparation ? Si oui… je dois en trouver une et quand. Si non…j’optimise et potentialise mes entraînements en faisant des WE Bloc en Mai. Inutile de parcourir toute la France pour une compétition, personnellement j’ai toujours préparé mes compétitions avec des WE blocs près de chez moi (vélo + course à pied sur 2-3 jours) parce que j’y gagnais en efficacité et en fatigue (organisation du WE et temps de trajet). Mentalement apprenez le parcours, le nombre de ravitaillements, le dénivelé, le nom des villages traversés. Imaginez et vivez votre course dans votre tête et visualisez-vous sur le port de Vannes, au départ et projetez-vous en train de passer la ligne d’arrivée ! Faites votre rétro planning pour atteindre vos objectifs et travaillez les fondamentaux !

Propos recueillis par Bertrand Riguidel

 

                                                      Nathalie Mauclair  ©Photo Flash-Sport

 

Les dispositions en cours et l’incertitude qui pèse sur le proche avenir nous conduisent à reporter le SwimRun de Suscinio qui devait se dérouler le 1er Mai 2020.

La course est reportée au Samedi 12 septembre 2020 avec les mêmes horaires soit, un départ à 9H30.

Nous espérons avoir le plaisir de vous accueillir à cette nouvelle date.

Si vous ne pouvez pas participer, merci de nous le faire savoir avant le 20 Avril 2020 à l’adresse : ultra-marin@orange.fr

L’Ultra Marin n’ayant à ce jour engagé aucun frais pour cet évènement Swimrun, nous serons en mesure de vous rembourser (sans les frais d’inscription).

Les inscriptions seront à nouveau ouvertes à hauteur des places libérées.

Toutes les infos à ce lien : https://www.ultra-marin.fr/nouveau-swimrun-suscinio-2020/

Contact : 06 42 02 92 61

Prenez soin de vous et de vos proches

Bien sportivement,

L’équipe de l’Ultra Marin

 

 

 

 

 

 

 

Chers concurrents,

vous êtes nombreux à vous demander si la course Ultra Marin aura lieu au mois de juin.

Nous vivons toutes et tous des moments difficiles actuellement et nous sommes attentifs aux résolutions et aux dispositions mises en place par le gouvernement quotidiennement pour notre protection. La course pourra se réaliser uniquement si la situation sanitaire le permet.

Nous sommes conscients que vous devez anticiper vos déplacements pour le jour J et que vous devez pouvoir vous entraîner pour réaliser votre course dans les meilleures conditions.

Nous suivrons attentivement l’évolution de la situation dans les prochains jours et nous vous tiendrons informés si un changement devait advenir dans l’organisation de l’évènement.

Prenez bien soin de vous et de vos proches !

Bien Sportivement,

L’équipe de l’Ultra Marin

Il ne reste plus qu’une dizaine de places pour le SwimRun Suscinio du 1er mai !

Inscrivez-vous vite en cliquant ICI si vous souhaitez participer.

En savoir plus sur le SwimRun Suscinio Cliquez ICI