L’effort physique génère une dépense énergétique qui est en grande partie dissipée en chaleur. La température du corps augmente, il peut évacuer cette chaleur par rayonnement, par les voies respiratoires ou par l’évaporation de la sueur.

Bonne nouvelle, par temps chaud, sec et avec un peu de vent, l’évaporation de la sueur sera plus efficace que par temps chaud et humide. Mais il faudra compenser les pertes en eau et en sels minéraux provoqués par la transpiration et adapter sa tenue vestimentaire.

Il faut penser à s’hydrater régulièrement, et consommer en moyenne 500ml d’eau par heure de course (plus par temps chaud !). Vérifiez donc régulièrement votre consommation pendant la course. Buvez régulièrement par petites quantités plutôt que de vider les bouteilles au ravitaillement (troubles gastriques assurés). Alternez les eaux et les saveurs. Consommez également des eaux minérales gazeuses digestes et des boissons avec sels minéraux. Votre boisson de l’effort ne doit pas être trop concentrée pour éviter les troubles gastriques. Par temps chaud, il est préférable de sous-doser un peu la préparation. Les boissons préparées doivent avoir été déjà testées pendant l’entraînement. Buvez avant d’avoir soif.

Pour éliminer la chaleur, il faut également favoriser l’évaporation de la sueur. Le port d’une casquette ou d’une visière est indispensable. Les vêtements ne doivent pas être portés trop près du corps. Il faut choisir de préférence des vêtements clairs, à maille large et aérés. Oubliez le coton. Attention au port des bas de contention par temps chaud. Vous pourrez humidifier votre casquette régulièrement. Les lunettes protègent les yeux des rayonnements du soleil, mais aussi des insectes, de la poussière, des branches. Elles permettent aussi de s’isoler un peu.

Pendant la course, n’hésitez pas à vous arrêter pour adapter votre tenue aux conditions. Avant le départ, et sur les zones de ravitaillement, cherchez les coins à l’ombre.

Bonne course.

Caroline Guidoni

Coach FFA

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire