Pour préparer le Raid 87Km cette année, les conseils donnés en 2018 sont toujours valables.Pour être finisher ou passer sous les 12H, il faut se préparer àconserver une allure modérée longtemps. Ne pas se laisser emporter par une allure trop rapide qu’on pourra tenir seulement quelques heures.Il fautdonc bien identifier ses allures de courseetmesurer l’intensité de l’effort. Sur un terrain plat, on peut utiliser la vitesse comme référence et préparer des séances en pourcentage de la VMA, mais en nature, sur unterrain accidenté par exemple, cette valeur devient moins pertinente que la FC (fréquence cardiaque) ou la perception que l’on a de la pénibilité de l’effort(à condition de bien se connaître!).Les séances d’entraînement permettent à l’organisme de s’adapter à des sollicitations différentes. Mais il faut éviter la monotonie et introduire de la diversité. Changez de terrain etallez courir à des moments différents de la journée. Variez les intensités en essayant de quitter votre zone de confort ou cette allure que vous avez l’habitude de retrouver. Courir seulpermet également de se concentrer davantagesur ses sensations sans se laisser embarquer par une allure imposée par un groupe. Sur les plans d’entraînement proposés, les allures sont distinguées en fonction de la vitesse et (ou) de la FC (fréquence cardiaque) qui augmente aussi avec le stress, la température, la fatigue, la déshydratation. A vous de trouver la meilleure manière de gérer votre effort.Êtreà l’écoute de ses sensations c’est être aussi à l’écoute des signaux d’alerte comme la fatigue, la douleur, l’essoufflement…des signes qui permettent de doser le volume d’entraînement.Bonne préparation

Caroline GUIDONI,

Coach FFA.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire